la Minute liturgique

À l’occasion de l’entrée en vigueur pour l’Avent 2021 de la nouvelle traduction du Missel romain, l’Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones a demandé à plusieurs lecteurs venus de toute la francophonie de prêter leur voix à 52 textes, 52 « mots de la messe ».

Ces petits billets, chacun d’une minute, sont tirés de la plume du P. Olivier Windels, vicaire épiscopal et responsable des services de la Catéchèse, du Catéchuménat et de la Liturgie pour le diocèse de Liège (Belgique). Ils abordent sous un mode catéchétique les mots et expressions que nous entendons tous à la messe, mais dont nous avons parfois perdu le sens.

L’ensemble forme comme une sorte d’impressionnisme liturgique, quand par petites touches, le mystère s’ouvre et se déploie dans sa richesse inépuisable. Le langage se veut simple, mais sans écorner la profondeur de la merveille eucharistique. Quelques passages en sont dès lors plus denses mais cette densité même est celle du trésor dont ils entendent rendre compte. La gageure était de faire tout cela en une minute, montre en main !

Ces textes, sont à écouter, méditer, mais aussi à lire : l'ensemble est réuni aux Éditions Fidélité sous le même titre : La minute liturgique. Livre bientôt disponible ici.


Lectures

Nous ouvrons le Livre, comme on feuillette les pages d'une chronique familiale, non pas par curiosité intellectuelle mais pour nous inscrire dans cette histoire : nous en sommes partie prenante...

Peuple à l'écoute

La Bible nous dévoile un Dieu qui prend la parole, qui veut entrer en dialogue avec l'humanité, avec chaque homme.

Amen

Trop souvent nous ne voyons en "Amen" qu'une manière de terminer la prière, comme pour dire : "C'est fini !". Et pourtant l'expression vaut son pesant de sens...

Par Jésus

En célébration nos prières sont en général adressées au Père. Ce visage aimant de Dieu, c'est le Christ qui l'a fait découvrir ; c'est lui qui, venant dans le monde, nous ouvre le chemin qui conduit au Père.

Prions

Le mot passe parfois inaperçu... et pourtant... Le célébrant le prononce, plusieurs fois en cours de célébration, pour inviter au recueillement, au silence...

Gloire à Dieu

Toujours le peuple de Dieu exprime sa reconnaissance pour le Seigneur, le bonheur qu’il nous promet et nous offre. C’est ce qu’exprime cet hymne de louange qui, le plus souvent, est chanté au seuil de notre prière.

Prends pitié

Prendre en pitié. Une expression qui nous vient tout droit de la Bible. Elle exprime le sentiment profond du cœur de Dieu.

Nous sommes pécheurs

Nous sommes venus pour vivre et grandir en communion mais, avouons-le, en la matière nous sommes toujours en deçà des attentes, des nôtres et de celles de Dieu plus encore. Et la préparation pénitentielle, quelle que soit sa forme, est là pour nous le rappeler...

Le Seigneur soit avec vous

Que le Seigneur soit avec vous ! Elle est loin d’être anodine cette petite phrase par laquelle nous salue le célébrant : elle révèle la présence du Ressuscité à son église rassemblée...

Au nom du Père

Au nom du père ! Un geste décisif qui vient ouvrir notre célébration : le signe de la croix. C’est dire tout à la fois l’origine et le but de notre rassemblement ; nous ne sommes pas rassemblés de notre propre initiative mais « au nom de » Dieu...

Un peuple rassemblé

Première évidence : nous sommes là. Nous sommes réunis et ce n’est pas rien de le constater. C’est que l’eucharistie, la messe, est d’abord un rassemblement, une convergence...