Notre Père

Comme vous le savez, en Suisse, la nouvelle version du Notre Père entre en vigueur dès la nuit de Pâques. Nous dirons et chanterons désormais : Et ne nous laisse pas entrer en tentation, au lieu de Et ne nous soumets pas à la tentation. Cette nouvelle version est aussi recommandée pour la prière commune des chrétiens par nos frères des églises réformées et évangéliques de Suisse.

Sous les auspices communs de la Conférence des ordinaires romands qui représente les catholiques francophones en Suisse (la COR) et qui en a pris l’initiative, de la Conférence des Eglises réformées de Suisse romande (CER) et du Réseau évangélique suisse, un feuillet de quatre pages vous sera proposé dans les églises de Suisse francophone, pour vous introduire dans cette nouvelle version et dans le sens de la prière chrétienne. Ce feuillet comprendra le texte du Notre Père, un commentaire exégétique du Professeur émérite Jean Zumstein, qui a enseigné aux Facultés de Théologie de Lausanne puis de Zurich, et une introduction sur la prière chrétienne de Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion.

D’autres moyens d’accompagnement vous sont proposés pour vous approprier cette nouvelle version du Notre Père : 

1.   Pour le chant, à l’intention des chefs de chœur et des animateurs : les versions chantées traditionnelles adaptées à la nouvelle version du Notre Père sont disponibles ici.

2.   Pour l’ensemble des fidèles, des signets contenant le texte du Notre Père ont été imprimés par ”Attraction communication services”. Vous pouvez en commander, ainsi que d’autres articles, sur le site https://attraction-communication.com/notrepere/. Des rabais de quantité vous y sont proposés.

3.  La nouvelle version du Notre Père est déjà en usage en Belgique et en France. Le Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle (SNPLS, l’homologue du CRPL pour la France) vous propose un dossier sur le Notre Père (http://liturgie.catholique.fr/accueil/les-dossiers/notre-pere-le-dossier/) et diverses autres publications et commentaires. Notons, e. a. Conférence des évêques de France, La prière du Notre Père. Un regard renouvelé, Bayard – Mame – Cerf  1017, 118 pp.

4.   Pour les prêtres et les responsables de paroisse, le CRPL met à disposition (gratuitement sauf les frais de port), sous forme de ”post-it”, le texte de la nouvelle version du Notre Père qu’on peut facilement placer dans le Missel Romain en usage, dont une partie sera déposée auprès des vicariats épiscopaux ou généraux de chaque diocèse. Des autocollants, en deux formats adaptés, l’un, au Missel Carré, l’autre, au grand Missel, sont proposés sur le site www.paroisse.com.

5.   Nous vous invitons également à consulter le site de nos homologues des églises réformées, responsables de la ”Plateforme Liturgie et Musique” de la CER : https://plm.celebrer.ch/.

6.   Des vidéos à visionner: le Service Accompagnement et formation en pastorale (AFP) du canton de Fribourg propose de brefs entretiens vidéo abordant ce changement par des points de vue différents.

Sans la tentation aucun homme n'est sauvé par le Père Henri-Marie Couette, cistercien

Un temps d'adaptation est nécessaire par Emmanuel Pittet, responsable musicale au CRPL

Un problème de traduction par frère Luc Devillers OP, professeur de Nouveau Testament de l'Université de Fribourg

Apprentissage du Notre Père par Corinne Gérard, catéchiste 

Un enjeu œcuménique par le chanoine Claude Ducarroz, ancien prévôt de la cathédrale de Fribourg et le pasteur Pierre-Philippe Blaser, président du Conseil synodal des Églises protestantes du canton de Fribourg.

 

La publication attendue mais différée d’une nouvelle édition du Missel Romain en français sera l’occasion de la mise à jour, avec le nouveau texte du Notre Père, de nombreuses publications liturgiques. En attendant, les usagers de Magnificat ou de Prions en Eglise y ont trouvé et y trouveront des aides utiles.

Sous-pages (1) : Notre Père – Musiques
Comments